Passer au contenu
Voitures électriques en train de charger (Getty Images)
Voitures électriques en train de charger (Getty Images)

Communiqué de presse -

Sur AutoScout24, près d’une voiture sur dix est entièrement électrique

L’offre s’élargit continuellement pour les fans d’électromobilité en Suisse. De nombreux constructeurs disposent maintenant de plusieurs modèles entièrement électriques. Les chiffres du premier trimestre sur AutoScout24.ch le montrent : parmi les voitures neuves actuellement mises en vente sur la plateforme, près d’une voiture de tourisme sur dix est électrique. En 2018, elles ne représentaient même pas un centième.

L’entrée dans l’ère de l’électromobilité a pris du temps, mais il semble maintenant que nous assistions à une progression rapide. La courbe des offres sur AutoScout24 connaît une hausse fulgurante. Sur toute l’année 2018, une part de 0,78 pour cent de voitures entièrement électriques parmi les voitures neuves avait été enregistrée ; cette part est ensuite passée à 2,04 pour cent en 2019 et à déjà 5,69 pour cent l’année dernière. Les trois premiers mois de cette année, elle s’élève d’ores et déjà à 8,77 pour cent. « Ces derniers mois, les constructeurs ont mis de nouvelles voitures électriques sur le marché à un rythme soutenu», explique Pierre-Alain Regali, Managing Director d’AutoScout24, «et d’autres modèles sont prévus ; cette proportion devrait donc continuer d’augmenter. »

Les nouveaux modèles arrivent sur le marché
Pourquoi maintenant ? L’explication est évidente pour les experts d’AutoScout24. Pour Pierre-Alain Regali, « le développement de nouveaux véhicules demande du temps, surtout lorsque la technologie représente une terre inconnue pour le constructeur. Il apparaît aujourd’hui que nous entrons à l’étape de la mise en œuvre, et de plus en plus de ces nouveaux modèles sont mis sur le marché. » Les hybrides rechargeables, souvent désignés comme une technologie de transition, ont eux aussi le vent en poupe. Alors que leur part était inférieure à un pour cent en 2019, elle atteignait déjà plus de 4 pour cent l’an passé et se situe désormais au-dessus de 7 pour cent.

Une plus grande proportion de voitures électriques, mais moins de voitures neuves
Si la part des propulsions alternatives augmente fortement, le nombre de voitures neuves proposées recule. Le nombre de véhicules mis en vente le montre : sur toute l’année 2019, à peine 200 000 voitures neuves ont été mises en vente sur AutoScout24. L’an passé, elles n’étaient plus que 171 000. Ces chiffres sont également confirmés par les chiffres de vente publiés par auto-schweiz : en 2020, la branche a enregistré un recul de 24 pour cent sur les ventes de voitures neuves. Pierre-Alain Regali observe que la tendance reste à la baisse cette année. « D’une part, les constructeurs sont toujours confrontés aux baisses de production liées à la fermeture des chaînes de production et aux interruptions de la chaîne logistique dues au coronavirus; de l’autre, ils subissent depuis des mois une pénurie des puces électroniques venues de Chine. » Pour lui, les conséquences sont logiques : « Sans puces, les voitures ne peuvent pas être terminées, et l’offre de voitures neuves est alors insuffisante. »

L’intérêt pour les véhicules électriques également en hausse
Aujourd’hui, près d’une voiture neuve sur dix est donc une voiture électrique. La part des moteurs à combustion conventionnels recule continuellement. Mais l’intérêt des clients augmente lui aussi, comme l’explique Pierre-Alain Regali : « Sur AutoScout24, nous avons observé ces dernières années une évolution positive des recherches pour les voitures entièrement électriques. » En fin d’année dernière, en moyenne 7,5 pour cent des recherches utilisaient le critère restrictif des voitures électriques. L’année précédente, cette part était de 5 pour cent.

L’électromobilité, un défi pour les ateliers
Tandis que les concessionnaires peuvent ainsi présenter les nouveaux véhicules sous un jour positif, les ateliers doivent changer d’approche. Les voitures électriques nécessitent moins d’entretien : en effet, plus besoin de changer l’huile et les véhicules intègrent moins de pièces mobiles qui s’usent rapidement. Par ailleurs, les mécaniciens devront impérativement se former à la gestion du courant haute tension : « Les ateliers seraient bien avisés de se repositionner. Ils devraient former leurs collaborateurs en conséquence et préparer l’infrastructure », explique Pierre-Alain Regali, Managing Director d’AutoScout24. « S’ils le font, cela pourrait se révéler un avantage concurrentiel. » En l’état actuel, les choses sont claires : « Le passage à l’électromobilité n’est plus qu’une question de temps. »

Les occasions en retard
Si près d’une voiture neuve mise en vente sur AutoScout24 est d’ores et déjà électrique, les chiffres des occasions restent bien inférieurs. Un peu plus d’un pourcent de l’offre d’occasions se compose de voitures électriques. On constate toutefois d’ores et déjà une évolution similaire. Cette part a quintuplé ces quatre dernières années. Et en ce moment, la part des voitures électriques augmente chaque mois. Quiconque préférerait opter pour une voiture électrique d’occasion aurait donc simplement besoin d’un peu de patience. Afin de ne pas manquer la meilleure offre, il est recommandé d’enregistrer l’alerte e-mail correspondante dès maintenant dans l’application AutoScout24-App ou sur www.autoscout24.ch.

Base de données
Ces informations proviennent de données d’AutoScout24. Ont été examinées les offres de voitures de tourisme neuves (y compris les véhicules de démonstration et les immatriculations journalières). La période considérée s’étendait du 01.01.2021 au 31.03.2021.

Thèmes

Tags


Avec plus de 154’000 offres tous les jours et au-delà de 19.2 millions de visites par mois, AutoScout24 (www.autoscout24.ch) est la première place de marché en ligne pour véhicules en Suisse, et aussi la plus connue. AutoScout24 est une division de Scout24 Suisse SA. Il regroupe des plateformes pour les véhicules (www.autoscout24.ch, www.motoscout24.ch), l’immobilier (www.immoscout24.ch), petites annonces (www.anibis.ch) et en matière d'assurances et de finances (www.financescout24.ch. L’entreprise appartient à Ringier SA (50%) et à la société d’assurances suisse la Mobilière (50%).

Contacts presse

Tobias Fässler

Tobias Fässler

Press contact Corporate Communications Manager +41 31 744 25 14

Contenus similaires