Passer au contenu
Boîtes de vitesses des nouvelles voitures sur AutoScout24
Boîtes de vitesses des nouvelles voitures sur AutoScout24

Communiqué de presse -

Sur AutoScout24, les boîtes automatiques supplantent les boîtes manuelles

Il y a quelques années encore, la boîte manuelle, avec embrayage et rapports, dominait le marché automobile en Suisse. Cette époque est maintenant révolue. C’est ce que montrent les données d’AutoScout24 : l’an passé, un véhicule sur cinq seulement a été livré avec pédale d’embrayage en Suisse. En 2016, il y a à peine cinq ans, c’était deux fois plus. Cette évolution n’est toutefois pas un hasard, mais plutôt une conséquence logique d’une transition vers des véhicules toujours plus efficaces.

Savoir conduire, c’est piloter habilement une voiture manuelle dans les virages. Depuis de nombreuses années, c’était l’opinion dominante. Toute personne qui se respectait préférait le levier de vitesse aux boîtes automatiques. Souvent, il s’agissait toutefois également d’une question d’économie : « Les boîtes automatiques sont un peu plus chères que les boîtes manuelles », explique Maurice Acker, National Sales Director d’AutoScout24, « et pendant longtemps, elles n’étaient pas très économiques. » Ce dernier point n’est plus vrai aujourd’hui : « Les boîtes modernes sont programmées pour enclencher systématiquement le rapport optimal, c’est-à-dire le plus efficace, et optimiser ainsi la consommation et les émissions ». Comptant jusqu’à neuf rapports, elles sont associées par voie électronique à de nombreux assistants de conduite. Ces derniers ne sont disponibles que dans les véhicules avec boîte automatique ou robotisée.

Les moteurs de cette progression sont la sécurité et l’efficacité
Deux raisons expliquent cette évolution : d’une part, le souci croissant de la sécurité, à l’origine de l’assistant de trajectoire, de la conduite semi-autonome ou de la protection contre les collisions ; de l’autre, des améliorations considérables en matière d’efficacité énergétique. Ces raisons ont par ailleurs conduit à proposer de moins en moins d’embrayage et de leviers de vitesse. Ces derniers devraient maintenant tomber au rang de phénomène marginal. « Les boîtes automatiques d’aujourd’hui sont intelligentes et apprennent en permanence. Elles s’adaptent – et la consommation avec elles – à la conduite de l’automobiliste et recueillent des valeurs empiriques à chaque kilomètre parcouru. Ainsi, le confort de conduite augmente et la consommation diminue », explique l’expert d’AutoScout24 Maurice Acker.

Toutes les automatiques ne se ressemblent pas
Il existe aujourd’hui une variété de boîtes robotisées ou automatiques. Chaque constructeur conçoit des variantes et leur donne un nom. Globalement, les boîtes peuvent être classées en trois catégories : en Suisse, ce sont les boîtes de vitesses à double embrayage qui sont le plus souvent proposées, suivies des boîtes de vitesses séquentielles, qui permettent lorsqu’on le souhaite de passer au rapport supérieur ou inférieur depuis le volant. Enfin, la boîte de vitesses automatique à variation continue permet de fournir systématiquement au moteur le meilleur rapport de transmission possible.

Les occasions manuelles restent plus fréquentes
Pour les occasions, la situation est un peu différente. L’embrayage et le levier de vitesse y sont deux fois plus fréquents parmi les offres. Comme on pouvait s’y attendre, les boîtes manuelles constituent la grande majorité des voitures de collection : à ce jour, sept véhicules de collection sur dix en sont équipés. Celui ou celle qui préfère aujourd’hui encore décider lui-même ou elle-même quel rapport choisir doit donc s’intéresser aux occasions ou aux véhicules de collection sur www.autoscout24.ch, car le choix y reste large.

Base de données
Ces informations proviennent de données d’AutoScout24. Ont été prises en compte les offres de voitures neuves du point de vue du type de transmission. L’examen concernait la période allant du 01.01.2016 au 31.12.2020. Le recul en 2020 s’explique par une baisse significative des voitures neuves disponibles. Les arrêts de production dus au coronavirus et l’interruption des chaînes logistiques ont entraîné une baisse de la production. Les conséquences se font encore ressentir en 2021.


Avec plus de 154’000 offres tous les jours et 19.2 millions de visites par mois, AutoScout24 (www.autoscout24.ch) est la première place de marché en ligne pour véhicules en Suisse, et aussi la plus connue. AutoScout24 est une division de Scout24 Suisse SA. Il regroupe des plateformes pour les véhicules (www.autoscout24.ch, www.motoscout24.ch), l’immobilier (www.immoscout24.ch), petites annonces (www.anibis.ch) et en matière d'assurances et de finances (www.financescout24.ch. L’entreprise appartient à Ringier SA (50%) et à la société d’assurances suisse la Mobilière (50%).

Contacts presse

Tobias Fässler

Tobias Fässler

Press contact Corporate Communications Manager +41 31 744 25 14

Contenus similaires